Les mécanismes d’une violence institutionnalisée

9 mars 2017
  • Ségrégations (sociale, territoriale, ethnique, économique) : ghettoïsation,
    question des quartiers dits « difficiles », ethnicisation de l’espace, trafics, etc.
  • Radicalisme, rigorisme et facteurs socioéconomique, culturel, religieux, etc.
  • Addictions chez les jeunes (drogue, alcool, tabac, écrans, etc.)
  • Croissance, consommationisme et crise environnementale

Orientations bibliographiques
Claude Allard, L’enfant au siècle des images, Albin Michel, Paris, 2000.
Julien Dray, Etat de violence : Quelles solutions à l’insécurité ?, éditions J’ai lu, 2001.
Pierre Karli, Les racines de la violence, Odile Jacob, Paris, 2002.
Jamel Khermimoun, L’identité heureuse, Coëtquen éditions, Janzé, 2014, p. 55-61.